SALSA LYON c'est toutes les infos Salsa à Lyon et alentours : les cours de salsa mais aussi les stages et soirées, des vidéos et festival, congrès de salsa à Lyon
comme le Y Salsa Festival ou le Lyon Salsa Congress. Vous trouverez aussi des partenaires de danse, des places pour les concerts de Salsa à Lyon ...

Casa del Salsa-Tango

Forum général : culture salsa, monde latino, danse, ..

Modérateur: Modérateurs

Casa del Salsa-Tango

Messagede cairn le Lun 20 Avr 2009 20:23:51

.
Salsa Tango couple "on 1" (avec les temps)



Salsa Tango couple "on 1" (en musique)




Image A Cuba, le tango argentin est mêlé de salsa


Convaincus de ne commettre aucun sacrilège et de ne rester fidèles qu'à la musique, les amants du tango argentin à Cuba ont choisi d'y mêler des airs locaux de salsa pour séduire les plus jeunes.
A écouter la musique qui s'échappe de la Maison du Tango sise dans un quartier bruyant du centre de La Havane, personne ne pourrait croire que l'orchestre des "Van van" est en train de jouer un tango rendant un hommage à la figure culte de ce genre musical, l'Argentin Carlos Gardel (1890-1935).

"Nous luttons ici pour maintenir en vie le tango à Cuba. Et la salsa-tango est une façon de le préserver. Plus d'un millier jeunes à La Havane dansent le tango", assure à l'AFP Ruben Diaz, conservateur à la Maison du Tango.

Son grand-père Edmundo Daubar était un photographe fou de tango qui a immortalisé le passage dans la capitale cubaine de grandes figures de cette musique comme la chanteuse argentine Libertad Lamarque (1908-2000). C'est lui qui a transformé sa maison de la rue Neptuno en une sorte de musée du tango avec ses 20.000 photos, ses centaines de livres et de vinyles, et son antique tourne-disques.

A l'entrée, c'est un Carlos Gardel de marbre qui accueille le visiteur avec un costume cravate élégant, un chapeau laissant voir ses cheveux gominés et, comme il se doit, son éclatant sourire de séducteur. Un détail très cubain a été ajouté à la statue: le cigare Partagas que Carlos Gardel tient dans une main.

Tout vêtu de noir, des chaussures rouges à talonnettes, et des cheveux longs attachés, Ruben, 49 ans, explique à deux de ses élèves, Yanelis et Julio, qu'il faut danser le tango avec morgue, comme un "homme". "Le tango est un genre machiste", leur dit-il. Comme la salsa.

"Les Cubains fusionnent tout. Et pourquoi ne mélangerions-nous pas le tango avec la salsa qui fait partie de nos racines ? Ce n'est pas un sacrilège. On y prend plaisir et on en fait ainsi sa promotion", relève une jeune femme de 21 ans encore essoufflée après avoir tourné sur la piste.

Dans un petit salon adjacent, Luisy Bravo, 76 ans, est l'un des rares à chanter le tango à Cuba.

"Je me sens comme un coq de combat dès que j'entre en scène. Les jeunes doivent apprendre à danser le tango, mais aussi à le chanter comme ils le font pour le reggaeton. Ce n'est pas facile car ça vient de l'intérieur, il faut le sentir. Jamais le tango ne mourra à Cuba", assure cet homme vêtu d'un costume gris impeccable.

Mais 90% des passionnés du tango ont plus de 60 ans sur l'île communiste. Les meilleurs interprètes sont morts et les autres ont émigré en raison de la grave crise économique qui sévit depuis la chute de l'URSS en 1991.

Et plus que la salsa, qui fait surtout le bonheur des touristes, les jeunes cubains préfèrent le reggaeton, mélange de reggae, hip hop et techno à saveur latino et aux paroles souvent très crues.
Comme Luisy, Rosa Sanchez chante le tango depuis déjà 48 ans. "Je chante en hommage à Che Guevara. Je n'ai jamais entendu ce guérillero chanter un tango, mais il était Argentin", dit cette femme qui assure être "sans âge".

A la Maison du tango, qui aurait bien besoin d'être peinturée et de meubles neufs, les moyens manquent mais pas la passion pour faire connaître ce genre musical.

"D'une façon ou d'une autre, nous travaillons pour tenter d'ouvrir d'autres endroits pour le tango à Cuba. Mais c'est peu et ça nous fait mal", soupire Enma Barreras, 61 ans, qui se dit elle-même "danseuse frustrée".

Article de référence :arrow: http://www.rtlinfo.be/rtl/archive/article/214284?&archiveYear=2009

Perdu d’avance, est l’homme qui ne suit pas ses rêves.
Henri Gougaud.
Avatar de l’utilisateur
cairn
Modo'
Modo'
 
Messages: 862
Inscription: Sam 29 Déc 2007 20:49:21
Localisation: Bourgogne du Sud - Lyon

Re: Casa del Salsa-Tango

Messagede cairn le Mer 10 Juin 2009 07:27:05

Perdu d’avance, est l’homme qui ne suit pas ses rêves.
Henri Gougaud.
Avatar de l’utilisateur
cairn
Modo'
Modo'
 
Messages: 862
Inscription: Sam 29 Déc 2007 20:49:21
Localisation: Bourgogne du Sud - Lyon


Retourner vers La Casa !

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 3 invités

cron